Saptadhatu, les 7 types de tissu

Work in progress…

Les Saptadhatus sont… :

Rasa possède de nombreuses significations en Sanskrit, en plus des fluides tissulaires : sève, saveurs, émotions notamment. Ce lien avec les saveurs suggère qu’un bon Rasa Dhatu ne peut être produit qu’à partir d’une bonne digestion et que les aliments ingérés possèdent toutes les saveurs nécessaires. Rasa montre aussi le lien entre la digestion de la nourriture et la digestion des émotions.

Rakta véhicule Prana, l’énergie vitale ou souffle de vie (l’oxygène en particulier du point de vue de la science moderne, mais aussi les nutriments élémentaires issus de la digestion), sa bonne production détermine le niveau de vitalité d’une personne. Rakta signifie sang en Sanskrit, mais aussi rouge ou qui colore, couleur de l’hémoglobine du sang. On y retrouve le lien avec le Panchamahabhutas Tejas : chaleur et couleur rouge.

A l’issu de la digestion des aliments, les nutriments passent du chyle au sang, donc de Rasa à Rakta, c’est pourquoi l’Ayurveda dit que Rasa nourrit Rakta. De la même manière Rakta nourrit Mamsa : le sang véhicule l’oxygène et les nutriments élémentaires jusqu’aux muscles et aux organes. Et ainsi de suite jusqu’à Shukra Dhatu.

Les Dhatus sont majoritairement constitués des Panchamahabhutas Prithvi et Aap et sont donc structurellement régis par le Dosha Kapha. Raktadhatu, le sang, est contrôlé par le Dosha Pitta (Panchamahabhuta dominant : Tejas) : c’est le sang qui conduit la chaleur dans le corps et maintient ainsi sa température. Un déséquilibre Pitta implique généralement Raktadhatu. Asthidhatu, le tissu osseux, est contrôlé par le Dosha Vata (Panchamahabhutas dominant : Vayu) : les os sont en partie spongieux (poreux) avec une cavité à coeur remplie de moelle protégeant des artères, vaisseaux sanguins et nerfs pour les os longs et la colonne vertébrale en particulier ; les os courts et plats sont majoritairement spongieux et remplis de moelle rouge. Un déséquilibre Vata implique généralement les os. Un déséquilibre de Kapha se manifeste généralement dans les autres Dhatus, et en particulier Rasa. En cas de déséquilibre important, les Doshas peuvent se déplacer et pénétrer des tissus qu’ils ne gouvernent pas normalement.

Les organes et les glandes :

Les parois des organes et des glandes sont constituées de tissu musculaire, ils sont donc de composition Mamsadhatu et Kapha. Cela permet des mouvements de contraction/relâchement nécessaires à la réalisation des fonctions de ces organes comme la progression des nutriments dans l’appareil digestif ou les battements du cœur par exemple. Les organes et les glandes sont également rattachés aux Dhatus et aux Doshas qui gouvernent leurs fonctions.

Fonctionnellement Rasadhatu implique tous les organes et glandes puisqu’ils participent chacun à la composition du chyle (issu des différentes phases de digestion depuis la bouche jusqu’à l’intestin grêle), du plasma et des autres fluides tissulaires (liquide interstitiel) qui transportent les éléments nutritifs partout dans le corps. Chaque organe ou glande a également des fonctions spécifiques et donc un lien doshique fonctionnel spécifique, comme le décrit le tableau dans l’article suivant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s